Ligne de vie

Les principes fondamentaux du Vovinam Viet-Vo-Dao

  1. Se forger dans la voie pour servir ses prochains.

  2. Développer le Vovinam Viet Vo Dao, bâtir une génération de l’homme vrai pour servir un monde solidaire.

  3. Respecter la loi, les déontologies et placer l’honneur au-dessus de tout.

  4. Respecter les Aînés, aider les faibles, aimer les condisciples et ses prochains.

  5. Respecter les autres arts martiaux et n’utiliser le Vovinam Viet Vo Dao qu’en cas de légitime défense et pour une juste cause.

  6. Ne soumettre jamais devant le pouvoir tyrannique et de la répression.

  7. Vivre avec pureté, simplicité, franc et honnête.

  8. Être lucide dans la perception, persévérant dans la lutte, et habile dans l’action.

  9. Se remettre en question, Être maître de soi, modeste et tolérant.

 

 

Né avec le peuple vietnamien, Le Viet Vo Dao s'est imprégné de sa sagesse, et possède ainsi un code d'honneur digne de l'histoire héroïque de cette nation.

 

Symbole du Vovinam VVD
Le Bambou, image de la droiture, de la souplesse, de la constance et du désintéressement.

 

Devise du Vovinam VVD
"Être fort pour être utile" (Fort physiquement, moralement et mentalement)

 

Principe du Vovinam VVD
Harmonie entre la Force et la Souplesse.

 

But du Vovinam Viet Vo Dao
Formation de l'Homme Vrai, en dehors de toutes considérations politiques, raciales ou religieuses.

 

Salut du Vovinam Viet Vo Dao
"La main d'acier sur le coeur de bonté"
La main d'acier = la force, le positif.
Le cœur de bonté = la souplesse, le négatif.

 

Ce simple geste fait en entrant et sortant du tapis, exprime le respect du pratiquant pour le lieu d'entrainement qui est sacré. Il marque aussi le moment opportun où l'on doit dégager de son esprit tout souci familial ou professionel pour vivre pleinement le Viet Vo Dao. Notre conduite doit être exemplaire: tenue correcte, pas de cigarette, de bavardage, ni d'attitude irrespectueuse... N'oublions pas que se vaincre soi-même est beaucoup plus difficile que vaincre ses adversaires.

Le salut fait au début et en fin de cours, symbolise le respect et la reconnaissance que l'on fait aux créateurs de l'art martial. On prouve par ce salut que l'on ressent leur présence dans le lieu où l'on pratique. Même absent physiquement, ils sont là pour nous aider.

On salue de même le professeur, car il est le dépositaire des techniques et il est celui qui a fait le chemin avant soi.
Celui que l'on fait entre chaque pratiquant est d'abord un signe de reconnaissance. De plus on montre ainsi que l"on va pratiquer dans le même esprit. Emprunt de respect il prouve à l'autre que l'on va travailler en harmonie avec l'idée de désintéressement et de don de soi pour l'aider à progresser