Con Nghê

 

Histoire du Con Nghê

Depuis l'Antiquité, le Con Nghe est le symbole d'une mystérieuse mascotte sacrée du peuple vietnamien. Selon le folklore, le Con Nghê est une combinaison d'un corps de chien et d'une tête de licorne. La caractéristique distinctive avec la licorne réside entre les griffes et les sabots des licornes.
En Chine, les gens appellent « toan Nghe » comme un lion, tandis qu'au Vietnam, l'image de Nghe est associée à un chien. 

Pourquoi s'appelle-t-il Nghe ? 
Des chercheurs en art expliquent : « L'étymologie de Nghe est d'origine chinoise. Le phénomène commun dans le code culturel de l'Extrême-Orient a de nombreuses croyances et projets chinois, mais quand ils viennent au Japon, en Corée et au Vietnam, malgré le même nom, ils ont une apparence et des nuances différentes". 

Le premier artefact de poterie et de bois a été identifié à partir de la dynastie Ly (de 1009 à la mort de Lê Ngọa Triều le dernier Empereur) avec la figure d'un chien avec un ventre mince, une queue courte et un cou relativement surélevé. Ces caractéristiques sont liées à la relation entre le Nghe et le culte des chiens dans le peuple. .

Beaucoup de gens confondent le Nghe avec la licorne - l'un des "Quatre Esprits". Si vous ne faites pas très attention, il est difficile de faire la distinction avec le Nghe , car tout deux sont des  symboles qui melangent un lion, un chien et la créativité de l'artiste. Cependant, le Nghe est une mascotte typiquement vietnamienne, tandis que la licorne appartient à la culture chinoise. 
En chine le lion  de la licorne, a des cornes, un corps rond et gras, une queue courte, une gueule avec des perles ou assis les pieds sur une boule . 
Au Vietnam, le Nghê n'y a pas de corne, une silhouette élancée, un corps mince, comme un chien à longue queue. Cette distinction est parfois controversée.

Les Vietnamiens élèvent des buffles pour labourer, élèvent des chiens pour garder la maison et les considèrent comme très proches. Dans la vie spirituelle, nos ancêtres avaient besoin d'une mascotte pour éloigner les mauvais esprits, les démons et garder la maison. Ainsi, des Nghê sont dressés devant chaque porte de village, porte de maison communale, porte de maison, dans de nombreux villages du Nord de notre pays.

Pendant de nombreux siècles, le Nghê y était sistematiquement representé sur les vases à encens et les bouteilles de vindans les lieux de culte. 
progressivement, avec le dragon vietnamien flexible des dynasties Ly, Tran et Le, il a été remplacé par un dragon chinois avec un corps gras, de grandes écailles et un visage court ;

Valeur du Con Nghê

quand

Le premier artefact de poterie et de bois a été identifié à partir de la dynastie Ly avec la figure d'un chien avec un ventre mince, une queue courte et un cou relativement surélevé. Ces caractéristiques sont liées à la relation entre Nghe et le culte des chiens dans le peuple. .

symbole

Le Nghe, un animal symbolique avec des éléments légendaires, courageux, naturel et aux multiples facettes, symbolisant la sagesse, la convivialité, la proximité et l'affection. 

 dans des lieux majestueux tels que des mausolées, des palais, des temples, des sanctuaires, des panneaux sculptés, des colonnes, des couteaux communaux de village et attachés sur des objets

comment 

À l'époque de Le Trung Hung, le Nghe a commencé à avoir des écailles, une longue queue, faisant preuve de clairvoyance, d'élégance et d'un trait distinctif avec d'autres mascottes du même type en Extrême-Orient, qui était l'appariement avec le phénix. Les Vietnamiens ont fait evoluer le Nghe de sa position d'origine en tant que chien, pour devenir un animal d'une classe beaucoup plus élevée, comparable au phénix dans les croyances populaires.

En observant les differents aspect du Nghê, on peut y voir le dragon, symbole élevé de puissance juste ; un chien, preuve de loyauté ; quand Nghe a une queue haute, il est associé à un jade qui exauce les vœux ; lorsqu'on qu'il est d'ardoises, il dégage souvent un air résigné; quand le Nghe est de jade, il devient symbole de sagesse ; quand Nghe porte un hochet, il faisant preuve d'espièglerie, de gaieté ; quand Nghe a des plumes en forme de spirale comme sur la tête d'une statue de Bouddha que les gens appellent le Bouddha escargot, le Bouddha escargot représente le pouvoir omnipotent,

Chaque forme du folklore vietnamien ancien a un message intéressant. Nghe porte de nombreux symboles, de la beauté, de la simplicité à l'intégrité, la droiture, le courage, l'autorité, la sainteté, le caractère sacré et même la loyauté. Il y a peu de mascottes dans le monde qui ont autant de formes, de symboles et de significations uniques que l'art

on peut voir que chaque période de l'art a des caractéristiques différentes.

Ce que represente le Con Nghê pour le club de Villeparisis

 

 

les valeur du Club